L'ARGENTINE DE LA RUTA 40

L'histoire du film

RUTA 40 – LE FILM tenor 2017-05-30T22:41:07+00:00

L’ARGENTINE DE L’ALTIPLANO À LA TERRE DE FEU

Notre périple débute à Buenos Aires, capitale du pays située sur les bords du Rio del Plata. Celle que l’on surnomme la « Paris » de l’Amérique du Sud est mondialement reconnue pour son tango et sa culture gaucho. Ses habitants, les porteños, pour la plupart descendants d’immigrants européens, vivent au rythme des « ferias » de quartiers où s’exprime toute la fierté et les traditions de ce peuple attachant.

Mais la ville porte toujours les traces d’un passé douloureux symbolisé par les mères de la Plaza de Mayo. Encore aujourd’hui, elles marchent afin de réclamer justice pour leurs enfants disparus alors que le pays commence à peine à se réconcilier avec ses démons du passé.

test
ba_01
ba_02
Un chanteur dans les rues de Buenos Aires
La Boca – Buenos Aires

L’ALTIPLANO

pata_02
alti_031
alti_01
alti_02
alti_04

Après avoir été séduit par la sophistiquée Buenos Aires, nous partons à la rencontre d’une autre Argentine, celle de la mythique ruta 40. Située dans l’ouest du pays, cette route parcourt près de 5000 kilomètres le long de la majestueuse cordillère des Andes. Ouverte en 1935, elle frôle certains des plus beaux sites d’Amérique du sud, traverse 20 parcs nationaux, 18 cours d’eau importants et effleure 27 cols andins.

À près de 3 500 mètres au dessus du niveau de la mer : l’Altiplano. Le point de départ de la ruta 40 est situé en plein coeur de la cordillère des Andes. Formée de hauts plateaux secs et arides, l’Altiplano est l’une des zones habitées les plus élevées du monde. Les descendants du peuple Quechuas y forment la majorité de sa population. La rencontre avec le nord-ouest argentin offre au visiteur un regard différent sur ce pays aux multiples facettes. On se laisse bercer par la découverte de traditions et de coutumes uniques dans un décor d’une beauté exceptionnelle.

LE CUYO

Aux pieds de la Cordillère des Andes, la magnifique ville de Mendoza fut pendant longtemps le point « zéro » de la ruta 40. Ornée de grandes places agréables, d’une végétation luxuriante et d’impressionnantes fontaines, la ville prend un malin plaisir à narguer les plaines arides qui l’entourent. Au fil des siècles, on a maîtrisé l’eau venue des Andes donnant ainsi naissance à une succession d’oasis. Ceux-ci offrent aujourd’hui aux centaines de bodegas de la région l’un des meilleur terroir au monde pour la production vinicole. Pendant les vendanges, au mois de mars, les champs s’emplissent de travailleurs récoltant le fruit d’une année de labeur. La Vendimia, la fête des vendanges, célèbre ce noble travail alors que toutes les régions rivalisent pour faire élire leur candidate à titre de reine nationale de la Vendimia.

cuyo_01
cuyo_02
cuyo_03

LA PATAGONIE

pata_01
pata_03
pata_04

La ruta 40 s’enfonce profondément au coeur de l’espace patagon. Elle nous emporte sur plus de mille kilomètres où seules quelques  «estancias » se dressent à l’horizon. De la majestueuse région des lacs, la « petite suisse » argentine, jusqu’aux grandioses glaciers du sud, l’Argentine se révèle dans toute sa splendeur.

Nous atteignons enfin le bout du monde : la Terre de Feu. On y vit entre terre et mer côtoyant une faune et une flore luxuriante. Devant nos yeux, les Andes aux sommets enneigés par les glaciers millénaires viennent s’abîmer dans le majestueux canal de Beagle. Au-delà de ces eaux, c’est l’Antarctique…mais cela est une autre histoire.